Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Derniers avis

Par Yohann R. (MONTDIDIER, France) le 23 Oct. 2020 :

(5/5) 

Produit évalué : Sélecteur 2 voies pour cuve IBC 1000 litres correspond tout à la...

Par Philippe L. (ELBEUF, France) le 22 Oct. 2020 :

(4/5) 

Produit évalué : Bouchon femelle à visser en PVC ras

Par Philippe L. (ELBEUF, France) le 22 Oct. 2020 :

(5/5) 

Cadeaux

Pas de cadeau en ce moment

Potager surélevé : pourquoi planter en hauteur ?

Publié le : 03/09/2020 09:56:57
Catégories : Conseils

Potager surélevé : pourquoi planter en hauteur ?

Potager surélevé : pourquoi planter en hauteur ?

C’est l’un des potagers qui fait beaucoup parler de lui ces temps-ci : le potager surélevé. Mais à quoi sert, au juste, de cultiver en hauteur ? Quels sont les bénéfices de ce type de culture pour le jardinier ? Comment le mettre en place chez soi ? Découvrez ci-dessous toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur cette nouvelle manière de jardiner.

Jardiner en hauteur pour s’éviter des douleurs

Si créer un potager surélevé présente des avantages à de nombreux égards, c’est avant tout une manière plus ergonomique de jardiner et soulager son dos. Cela ne vous aura pas échappé si vous êtes habitué à cultiver : prendre soin de son jardin comporte un ensemble de tâches plus ou moins physiques, qui peuvent occasionner des courbatures voire provoquer d’importantes douleurs au dos.

Le potager surélevé étant par définition plus haut qu’un potager classique, il évite au jardinier d’avoir à se baisser, et lui permet de réduire l’amplitude de ses mouvements. Que ce soit pour travailler la terre, la débarrasser des adventices, planter, semer ou récolter, un potager à mi-hauteur représente une moins grande pénibilité… Mais aussi l’occasion de jardiner pour des personnes à mobilité réduite.

Le potager surélevé pour un sol de meilleure qualité

Autre avantage de surélever son potager : obtenir une terre de meilleure qualité. En cultivant dans un bac sur pieds ou sur une butte, vous ne risquerez plus de fouler – et donc, de compresser – le sol qui environne vos cultures. Et ce sont végétaux qui vous remercieront, tant cela joue sur la manière dont ils s’épanouissent… Ils ne rencontreront plus aucun problème d’enracinement, et vous pourrez dire adieu aux racines trop serrées, et bonjour à un sol bien aéré !

Même chose pour le drainage du sol : ce dernier s’en trouvera amélioré, puisque l’excédent d’eau s’évacue bien plus facilement d’un potager surélevé, surtout s’il est au contact du sol. Quant à la température de la terre, elle augmentera aussi beaucoup plus rapidement à la sortie de l’hiver, ce qui constituera une excellente raison de cultiver sur des temps plus longs.

Surélever son jardin en hauteur : l’atout productivité

Vos cultures étant placées dans des bacs ou sur des buttes, elles seront moins accessibles aux nuisibles et aux animaux gourmands – on peut les comprendre ! –, et vous n’aurez plus à les espacer de manière à créer des allées. Vous pourrez donc cultiver davantage de variétés, et ce sur un mini lopin de terre, le tout en ayant un accès facile (VOUS, pas les limaces !) à chacune d’entre elles.

Pour les mêmes raisons, l’arrosage des fruits, des légumes et des aromates cultivés sera plus efficace sur un potager en hauteur, de même que le paillage – qu’il s’agisse d’un paillis d’hiver ou d’un paillis d’été – ou l’amendement de la terre pour en augmenter la fertilité. Bref, au total, ce sont toutes les tâches du jardinier qui sont facilitées.

Zoom sur les inconvénients du potager surélevé

On cite beaucoup d’avantages à surélever son potager… Mais il y a bien quelques inconvénients, on ne peut pas vous le cacher ! Même si la culture en hauteur vous permettra d’améliorer votre productivité, vous ne moissonnerez malheureusement pas autant qu’en cultivant sur une grande surface dans un jardin.

Par ailleurs, certaines espèces ne s’épanouiront pas forcément bien dans un potager en hauteur, là où ce mode de culture ne posera aucun problème pour d’autres. Oubliez par exemple les cucurbitacées, qui ne trouveront pas suffisamment d’espace pour se développer.

Néanmoins si vous possédez une petite surface ou un balcon, que vous avez une mobilité réduite ou que vous souhaitez simplement vous faire la main pour commencer à jardiner, le potager surélevé constituera une solution parfaitement adaptée. À vous de jouer !

Je me lance… Mais quel type de potager surélevé choisir ?

Il existe plusieurs types de potager surélevés, le critère qui les différencie étant la manière dont ils sont aménagés. On compte parmi les aménagements possibles deux grandes familles :

  • Celle des potagers sur pieds, contenus dans des bacs que l’on trouve dans le commerce et qui conviennent particulièrement aux personnes à mobilité réduite dans la mesure où ils peuvent être entretenus autant assis que debout ;
  • Et celle des potagers surélevés mais tout de même au contact du sol, qui sont en réalité des bacs sans fond. La plupart du temps, ils sont délimités par des bordures qui, en fonction de leur hauteur, déterminent la profondeur de la couche de substrat qui accueille les cultures. Néanmoins, ils peuvent aussi se présenter sous la forme de simples buttes, non délimitées.

Quelles variétés cultiver dans mon potager surélevé ?

Comme évoqué plus haut, toutes les cultures ne se prêtent pas à la culture en hauteur. Ainsi pensez à privilégier les plantes dont les racines ne prennent pas trop de place, l’espace entre les plants étant généralement réduit, et qui ne se font pas trop de compétition entre elles en termes de besoins en eau et en ensoleillement.

Si vous plantez des tomates ou des concombres par exemple, pensez à alterner avec des salades ou des épinards, les premiers nécessitant un ensoleillement important et pas les seconds. Pour le reste, c’est à vous de voir en fonction de vos goûts !

Sur Multitanks.com, retrouvez des équipements de jardinage et graines à planter.
Une question sur l’un de nos produits ? N’hésitez pas à nous contacter !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)