Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Derniers avis

Par Yohann R. (MONTDIDIER, France) le 23 Oct. 2020 :

(5/5) 

Produit évalué : Sélecteur 2 voies pour cuve IBC 1000 litres correspond tout à la...

Par Philippe L. (ELBEUF, France) le 22 Oct. 2020 :

(4/5) 

Produit évalué : Bouchon femelle à visser en PVC ras

Par Philippe L. (ELBEUF, France) le 22 Oct. 2020 :

(5/5) 

Cadeaux

Pas de cadeau en ce moment

Tout savoir sur les engrais liquides

Publié le : 03/09/2020 09:32:12
Catégories : Conseils

Tout savoir sur les engrais liquides

Tout savoir sur les engrais liquides

Envie de cultiver des plantes vigoureuses aux feuilles bien vertes ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les engrais liquides, qui vous aideront à leur apporter les nutriments dont elles ont besoin.

À quoi sert l’engrais ?

Pour bien se développer, une plante a besoin de lumière, d’eau, de terre ou d’un substrat – support de culture dans lequel on plante les végétaux hors-sol afin qu’ils y développent leurs racines – et de nutriments.

Lorsque tout se passe bien, ces nutriments (azote, phosphore, potassium, et oligo-éléments en quantité plus faibles) sont contenus dans la terre mais il arrive que cette dernière n’en contienne pas suffisamment, ou que ces éléments s’épuisent. Dans ce cas, il faut engraisser la plante de manière à garantir sa croissance, et c’est ce que permet l’engrais.

Composé en grande partie d’azote (N) qui aide les feuilles à rester bien vertes et les tiges à s’épanouir, de phosphore (P) dont l’action est concentrée sur les racines, et de potassium (K) qui favorise le fleurissement et la fructification, l’engrais contient des quantités variables de ces éléments.

On parle de « NPK » lorsque chacun d’entre eux est présent à part égale dans la composition. Pour un engrais du commerce, cela est indiqué sur l’emballage. Mais il existe une multitude de types d’engrais, dont certains que l’on ne trouve même pas en magasin.

Zoom sur les différents types d’engrais

Difficile de s’y retrouver au milieu de tous ces types d’engrais. Pour y voir plus clair, ayez en tête que l’on dénombre trois grandes familles :

  • Les engrais chimiques, synthétisés en laboratoire ;
  • Les engrais organiques, qui proviennent directement de matières issues du vivant ;
  • Les engrais naturels, dont la particularité est d’être composé d’éléments présents dans la nature, qu’il s’agisse de minéraux, de végétaux ou de matière organique.

Vous avez bien lu : il y a des engrais organiques, et des engrais naturels composés de matière organique… Il y a de quoi s’y perdre, on vous l’accorde ! Retenez simplement que si les engrais organiques sont forcément naturels, tous les engrais naturels ne sont pas organiques.

Par ailleurs, un engrais organique n’est pas forcément biologique ni respectueux de l’environnement. Qu’il s’agisse de sang séché, de farine d’arête ou de poudre d’algues marines, la matière est issue de filières qui ne sont pas forcément dotées du label « bio ».

Pourquoi choisir un engrais liquide ?

Une fois le type d’engrais choisi, vous devrez aussi choisir la forme : on trouve des engrais sous toutes les formes, de la poudre soluble aux granulés ou aux bâtonnets, en passant par l’engrais liquide, à diluer ou non.

Si l’engrais liquide a plusieurs avantages, il est souvent choisi par sa facilité d’utilisation. En effet, il est contenu dans un flacon aisément transportable, qui ne pèse pas lourd et que l’on peut stocker dans n’importe quel placard de la maison, sans avoir peur des fuites qui occasionnent bien souvent des dégâts.

Il ne nécessite par ailleurs aucun mélange ni dosage, puisqu’il est généralement prêt à l’emploi, et existe dans différentes formules qui correspondent aux besoins spécifiques des végétaux.

Ainsi, vous aurez simplement à faire couler la quantité souhaitée dans le bouchon, puis à la verser au pied de la plante avec l’eau d’arrosage en quantité suffisante. Simple, et efficace puisque cela répartit l’engrais uniformément !

Quelle est l’action de l’engrais liquide ?

Un engrais liquide, à la différence d’un engrais solide, est immédiatement absorbé par la plante. On l’utilise donc comme engrais d’entretien (action rapide) bien plus que comme engrais de fond (action lente), et notamment pour garantir la croissance des végétaux en pot et en particulier des plantes d’intérieur.

Attention néanmoins au surdosage : s’il existe des engrais naturels (mélasse issue du pressage du raison ou de la betterave, jus d’algues), les engrais liquides sont généralement chimiques. Et en verser une trop grande quantité sur la terre – qui plus est si l’arrosage est insuffisant – pourrait brûler les racines.

Pour quel engrais liquide opter ?

Tout dépend du type de plante que vous souhaitez fertiliser. Cela vous aura peut-être frappé si vous êtes un habitué des jardineries : on y trouve une quantité incroyable d’engrais liquides différents. Engrais pour cactus, pour orchidées, pour plantes fleuries, pour agrumes, pour bonsaïs, pour hortensias… Il y en a pour tous les végétaux !

S’il existe autant de propositions différentes, c’est tout simplement parce que chaque plante a des besoins bien spécifiques, qui vont pouvoir être comblées grâce à un engrais liquide adapté.

Quand et comment utiliser l’engrais liquide ?

De manière générale, l’engrais liquide peut être ajouté à l’eau d’arrosage d’une plante 2 fois par mois, dès lors qu’elle est en période de croissance.

Cela exclut l’hiver, au cours duquel de nombreux végétaux sont en dormance et pourrait donc être fragilisés, mais la période de croissance peut aller d’avril à septembre.

En cas de doute, il est toujours rassurant de se référer à l’étiquette du flacon : celle-ci indique le moment auquel il convient d’apporter de l’engrais à la plante, la dose à utiliser et les nutriments que cette dose va lui apporter. Plus qu’à suivre les instructions !

Sur Multitanks.com nous proposons une large gamme d’engrais liquides. Rendez-vous sur notre site pour faire votre choix !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)